Présentation D1 – partie 1: les accédants aux Play-offs 2014-2015

Nous revoici en D1! Ça me rappelle les années Dostal, avec un zest de nostalgie : les victoires à la pelle, la conquête du titre! Seulement voilà, après 5 saisons en Magnus à jouer les pourfendeurs de promus, il s’en est passé des choses! Et pour ma part, j’aurais bien du mal à décrire la situation du second échelon national, pas vous? Alors sortez vos tablettes pour un cours de rattrapage! Interro à la fin du sujet..

1er – Bordeaux : (21 victoires, 3 défaites)

team454159

On ne parlera que brièvement de Bordeaux dans ce sujet. Après Lyon, les Boxers accèdent à la Magnus avec des objectifs ambitieux et ne devraient donc pas revoir la D1.

2° – Anglet : (18 victoires, 6 défaites)

AngletÇa y est la phase de reconstruction a payé à Anglet. Dominant largement son sujet, la route vers la Magnus s’est vue barrée par l’ogre Bordelais. C’est pourtant la seule équipe à avoir pris un match contre les Girondins en Play-offs.  Portés Par Daramy ou Ohlsson en attaque et Sébastien Raibon devant les cages, l’Hormadi a désormais le champ libre pour atteindre son objectif : la montée.

3° – Nice : (16 victoires, 8 défaites)

Logo NHCA-Les Aigles 2014

Habitués du haut de classement de D1, les Aigles n’ont pas dérogé à la règle en ne s’inclinant en demi-finale face à Anglet. Les changements de l’inter-saison s’orientent vers un effectif Franco-Tchéquo-Slovaque. Les Aigles continueront-ils à tutoyer les sommets?

4° – Reims : (15 victoires, 9 défaites)

En s’imposant au premier tour face à Nantes, les Phénix ont conclu une belle saison. Mais l’indisponibilité de leur patinoire aura raison du club qui a déposé le bilan cet été. Bon courage au nouveau club!

5° – Nantes : (14 victoires, 10 défaites)

NantesPour sa deuxième saison en D1, les Corsaires ont su passer du statut de bonne surprise à celui d’outsider sérieux. La recette est simple : faire confiance à des vétérans talentueux : Bozik, Hovora ou encore Perna. Mais pour la saison à venir, il faudra réussir à remplacer une grande partie des cadres qui reviendront à Nantes sous d’autres couleurs.

6° – Tours : (12 victoires, 12 défaites)

Tours

Bilan sportif à l’équilibre pour Tours qui vient de changer de direction. On notera la performance d’Alexis Birolini, l’ex-Caennais qui pointe meilleur défenseur de l’équipe. Toutefois, la participation à la prochaine saison est conditionnée à la signature d’un COF (beaucoup moins contraignant que celui du HCC). Les Remparts seront renforcés par Charlie Doyle.

7° Mulhouse : (12 victoires, 12 défaites)

Scorpions_hockey_Mulhouse

Dernière saison à l’équilibre pour le coach Christer Eriksson qui devient manager général. Son remplaçant, Jan Prochazka, devra prendre les rênes du groupe dans un contexte de baisse de subventions : un avenir difficile à anticiper.

8° – Neuilly-sur-Marne : (11 victoires, 13 défaites)

neuilly-sur-marneIl semble que la recette de l’indéboulonnable Spinozzi ne soit plus aussi prolifique. Avec des recrues de choix, les Bisons se sont qualifiés de justesse pour les play-offs. Le groupe devra encore être largement consolidés car une grande partie de l’effectif est en cours de remplacement.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s