Rencontre avec un Drakkar : Alexandre Palis

Intégré au groupe depuis deux saisons, Alexandre Palis ne cesse de progresser au sein du l’équipe. Il est également un symbole très prometteur de la formation locale. Toujours très disponible pour les supporters, c’est très naturellement qu’il a accepté de répondre à nos questions . Lire la suite

Rencontre avec un Drakkar : Mathias Arnaud

Fort de son expérience en Ligue Magnus, Mathias Arnaud a vécu la saison passé comme un « Grand huit, avec ses hauts ses bas et une grosse déception à la fin ».  Il a tout de même décidé de poursuivre l’expérience dans l’effectif Caennais. « Le projet de Luc reste intéressant : la Division 1 a un bon niveau avec des équipes homogènes. Et puis, il y a des joueurs qui sont dans l’équipe avec qui je m’entends bien et je me sens à l’aise dans la ville. » Lire la suite

Présentation D1 – partie 1: les accédants aux Play-offs 2014-2015

Nous revoici en D1! Ça me rappelle les années Dostal, avec un zest de nostalgie : les victoires à la pelle, la conquête du titre! Seulement voilà, après 5 saisons en Magnus à jouer les pourfendeurs de promus, il s’en est passé des choses! Et pour ma part, j’aurais bien du mal à décrire la situation du second échelon national, pas vous? Alors sortez vos tablettes pour un cours de rattrapage! Interro à la fin du sujet.. Lire la suite

Résumé de la saison 2014-15

Logo Drakkars NV blanc - copieLa saison est difficile dès l’entrée en matière pour les Drakkars, avec des affrontements contre les grosses cylindrées : Angers et Rouen puis Lyon, qui fait figure d’épouvantail en ce début de saison. Si les Angevins ne s’imposent que d’un but, Rouen et Lyon laissent les Drakkars avec un différentiel de 3 buts marqués pour 17 encaissés, prélude à un automne difficile. Privée de deux de ses joueurs majeurs blessés (Poudrier et Barlock), l’équipe ne parvient pas à trouver de relais. Le HCC paie son manque de profondeur de banc et s’écroule en coupe de la ligue. Malgré une victoire face à Brest, le club essuie de gros revers face à Angers ou Bordeaux, alors pensionnaire de D1. Meudon passe près de saler l’addition coupe de France. Lire la suite